Les BDs de YATUU

Hello !

Comme je vous l’ai dit, je vais aller pour la première fois au livre sur la place ! Et pour ma première fois, bah je serais de l’autre côté, avec les auteurs. J’en suis encore toute heureuse. Hihi. Bref, dans ce cadre, j’ai des Bds à lire, bah oui, que je sois pas avec des auteurs dont je n’ai jamais rien lu. Et pour le moment, YATUU est celle qui me correspond le plus (je sais, j’ai déjà de la chance, je vais pas faire ma difficile. Oui, mais quand même, ça importe beaucoup) ! De la fraîcheur ! Des moments que j’ai moi-même vécus, des situations de la vie de tous les jours. Bref, une bonne dose de rigolade !

Je vais donc vous parler en bref, de 4 Bds que j’ai lues pour cet événements :

1- Moi, 20 ans, diplômée, motivée… EXPLOITEE | Editions 12 Bis

Pour résumer, c’est le quotidien d’une jeune diplômée qui ne trouve pas de postes en CDI dans sa branche. En même temps, chercher dans la communication… Haha. Bref, elle ne trouve que des stages (enfin non, on ne lui propose QUE des stages.) Elle travaille du coup jour et nuit en tant que stagiaire pour un salaire de misère. Elle se démène pour réaliser ses tâches et une fois que le stage se termine, l’entreprise lui dit tout simplement : « Merci, au revoir. » Cette Bd est marrante et reflète la réalité des jeunes diplômés (pas que en com) qui cherchent un premier emploi en CDI dans une situation économique où seul le chômage embauche. Bref, on rigole et on se dit « malheureusement, c’est bien vrai. »

2- Hé Mademoiselle ! | Editions Delcourt

Une BD rigolote sur le harcèlement de rue. Oui, je dis bien « rigolote » parce que moi, le harcèlement de rue, ça me touche pas plus que ça, ça arrive, ça existe depuis bien longtemps et c’est pas d’en faire pleins d’articles dans la presse qui va changer quoique ce soit. Des relous y en a partout, suffit de ne pas y faire attention. (Attention, je parle bien du harcèlement de rue basique ! Pas du vrai harcèlement si je puis dire.)

Je me permet de vous mettre quelques extraits (en espérant ne pas me faire traîner en justice par les éditions Delacourt pour reproduction partielle de l’ouvrage ahah. JOKE)

3- Pas mon genre | Marabulles

Décidément, YATUU n’a pas finie de me faire rire ! Après avoir lu cette BD, tu te sens moins seule. Moi aussi je ne suis pas une « vraie fille », comme la FilleGarçonManqué, le maquillage et les fringues je m’en fou (bon, ok, moi j’ai tout de même de jolis vêtements dans mon dressing et je me maquille des fois).  Comme elle je joue aux jeux vidéos, je me fou de mon apparence (à l’heure actuelle, je suis en jean – sweat et ce matin je suis sortie m’acheter à manger en survêt-basket oui oui, au saut du lit qui plus est ! T’façon, on s’en fou parce que YOLO OKLM ! Ouais bon ok, je me tais ahah). Je n’aime pas trop les enfants et je n’en veux pas ! Et niveau cuisine je suis une bonne grosse flemmarde: Vive les pâtes ! Même si je cuisine très bien quand j’ai décidé de cuisiner hein. Enfin, une bonne BF pour les filles qui ne sont pas des princesses et qui en ont rien à foutre. 🙂

D’ailleurs, un extrait qui m’a fait beaucoup rire ahah

4- Sasha, survivre au collège | Vents D’Ouest

Cette BD nous raconte l’histoire de Sasha, la souffre-douleur du collège. J’ai l’impression de me voir à la place de Sasha pendant mes années collèges. Je m’en foutais tellement de mon apparence physique ! T’façon je n’avais pas le droit de me maquiller avant mes 18 ans. Et puis, moi, les mini-jupes et le maquillage à outrance, ça ne m’a jamais tenté ! Bref, dans cette BD, on voit le quotidien d’une élève du collège, prise comme souffre-douleurs mais qui se rebelle, et ça c’est marrant ! Je pense offrir cette BD à ma petite demi-soeur qui vient d’entrer au collège !! 🙂

 

Bref, qu’on se le dise ! Vous ne vous trompez pas si vous choisissez de lire les BDs de YATUU ! 🙂

Publicités